image

Ces deux dernières semaines vous pouviez découvrir le portrait de Dorothée, créatrice de la marque de bijoux Les folles Marquises, gagnante de la catégorie bijoux du Tremplin des Créateurs.
Aujourd’hui, nous vous proposons un second portrait, Stéphanie Turquier, alias C bien fee, gagnante de la catégorie mode et accessoires.

Quel est votre parcours ? Comment en êtes-vous arrivée à créer ?

J’ai commencé à coudre à la naissance de mon premier enfant afin de confectionner la décoration de sa chambre et quelques accessoires. Je me suis rapidement découvert une passion pour la couture du cuir en lui faisant des petits chaussons, ce qui m’a ensuite donné l’envie de confectionner également des accessoires en cuir. En parallèle, j’aime également la couture du sweat ou du jersey qui permettent de confectionner des vêtements tout confort pour les petits.

(suite…)

image

Il y a deux semaines, nous faisions une rétrospective du Tremplin des Créateurs.
Aujourd’hui, nous vous proposons un premier portrait, Dorothée Vantorre, alias « Les folles marquises », gagnante de la catégorie bijoux répond à nos questions !

Quel est votre parcours ? Comment en êtes-vous arrivée à créer ?

J’ai toujours eu une imagination fertile et mes mains ne tenaient pas en place : dessin, modelage, écriture… Dès l’âge de six ans, j’accompagnais ma mère (bricoleuse dans l’âme) sur les marchés de Noël pour vendre mes créations ! Comme on m’a toujours dit qu’on ne pouvait pas vivre en créant des bijoux, j’ai suivi un parcours classique et décroché un diplôme d’architecte (ce qui m’a donné de bonnes bases en design, PAO, et habituée à travailler sans compter les heures…). Je me posais plein de questions, et mon arrivée sur le marché du travail a confirmé mes doutes. J’étais plus intéressée par les bijoux que par l’architecture et je détestais avoir un boss ! J’ai survécu deux ans, dans une agence, que j’ai quittée en 2011.

Ça peut sembler fou de renoncer à un CDI plutôt bien rémunéré, obtenu après six ans d’études supérieures, mais c’était une question de survie. Après un an de galère en tant qu’auto-entrepreneur, toute seule dans mon coin, je me suis tournée vers des organismes qui aident les créateurs d’entreprise et j’ai tout repris à zéro. Accompagnée par une BGE (Boutique de Gestion pour Entreprendre), j’ai passé neuf mois en couveuse, créé mon entreprise en avril 2013, obtenu un prêt d’honneur, et reçu une subvention du Conseil Régional. Plus d’infos sur tout ça sur mon blog. (suite…)

image

Comme vous n’êtes pas sans le savoir, le Tremplin des Créateurs a eu lieu pour la 5ème année consécutive, fin 2015.
Au total, ce sont plus de 2500 créateurs qui se sont inscrits, 300 qui ont été retenus et 28 000 votants !
Les grands gagnants ont été annoncés lors d’une soirée de remise des prix, à Paris, début décembre.

preparatifs
Les préparatifs de la soirée

Pour rappel, les gagnants étaient les suivants : (suite…)