Les Crapoussines

image

Découvrez sa boutique en ligne ici.

Aujourd’hui, nous rencontrons Anne de la boutique Les Crapoussines, à Paris, qui nous fait découvrir sa passion pour la création d’accessoires. C’est également Anne qui fabrique de A à Z,  dans son atelier, les labels en tissu et les tabliers pour les événements d’A little Market (Les Journées du Fait Main et le Noël du Fait Main).

Bonne lecture !

Quel type de créations fabriquez-vous ?

Ma boutique est souvent considérée par mes clientes comme une vraie caverne d’Ali Baba de l’accessoire de mode où se mêlent au gré des saisons une collection « cérémonie » (bibis, capelines, étoles et sacs assortis) et une collection pour tous les jours (foulards, gants, mitaines, bijoux, chapeaux et pochettes).

Quel est votre parcours dans les grandes lignes ? Comment avez-vous décidé de vous lancer et de créer votre marque ?

Diplômée d’une grande école de commerce et des Langues orientales, j’ai été responsable export Asie pendant plusieurs années puis nommée directrice Asie de l’Agence pour l’Implantation des Entreprises en Ile de France.
J’ai ainsi eu la chance de vivre au Japon et de devenir amie avec un grand couturier japonais qui m’a demandé de lui ouvrir son bureau d’achat en Europe et de lui mettre au point une collection d’accessoires.
La rencontre avec de nombreux artisans français et italiens et la découverte de leur savoir-faire m’ont donné envie de me lancer à mon tour pour mes propres créations.
J’ai commencé en créant de façon anonyme pour plusieurs marques de prêt-à-porter et pour de nombreux modistes.
En 2008, je suis devenue membre des Ateliers d’Art de France et ai commencé à diffuser ma collection Les Crapoussines aux quatre coins du monde.

creation-bleu

Comment décrivez-vous votre univers ?

Trois mots résument mon univers : coloré, ludique et chic.

Où trouvez-vous l’inspiration ?

J’ai gardé de mes années passées à l’export une soif de voyages.
Je continue ainsi à aller acheter mes tissus, pierres et éléments aux quatre coins du monde.
Chaque choix de tissu ou pierre, esquisse le début de mes collections.
Pour les cérémonies, je reçois mes clientes à la boutique : leur tenue, leur visage ou le thème du mariage me permettent de construire la coiffe adaptée à chacune d’elles (sur A little Market, beaucoup m’envoient la photo de leur tenue : à moi de travailler ensuite !)
Le tissu que mes clientes me confient pour fabriquer leur sac est lui aussi source d’inspiration pour la forme adaptée à leur silhouette.

capture-decran-2016-11-24-a-16-49-20

Comment décrivez vous votre atelier ou espace de création ?

Mon atelier est en sous-sol de ma boutique. C’est un joyeux bazar où s’accumulent des mètres et des mètres de tissus, galons, sisal, pierres semi-précieuses… Ainsi que mes trois machines à coudre nécessaires au travail de mes différentes matières.
Cette présence de la boutique et de l’atelier en un même lieu me permet de créer à tout moment et de pouvoir modifier ou adapter la création en un temps record.

atelien

Quelle est la commande ou création la plus folle que vous ayez réalisée ?

Mes créations les plus folles sont souvent liées à des mariages.
Une cliente m’a ainsi commandé une immense capeline agrémentée de bateaux pour un mariage à Brest.
Plus récemment, une cliente m’a commandé, pour ses fiançailles, une création épuisée depuis 4 ans. J’étais en déplacement à l’étranger au moment de sa demande: nous étions à 10 jours de ses fiançailles. Elle a fait le pari qu’à mon retour de déplacement, je retrouverais du sisal vert pomme, lui referais le modèle épuisé et lui ferais parvenir en moins de 6 jours. Pari tenu !

creation-folle

Une chose que nous devrions savoir sur vous ?

Ayant une boutique, je sais à quel point l’emballage cadeau est important.
Je le propose à mes clientes et l’adapte au format de l’accessoire.

Avez-vous une spécialité de votre région à nous partager ?

Je suis parisienne. Paris ne propose pas de vraies spécialités culinaires sauf notre traditionnelle baguette parisienne.
De façon étrange, je trouve qu’on mange en Asie de meilleures baguettes qu’en province.

Pouvez-vous citer trois boutiques de créateurs que vous aimez ?

Trois créateurs m’ont séduite :

Diodin: j’ai cherché pendant des années des présentoirs adaptés à mes mitaines. Je leur ai envoyé une paire de mitaines et ils m’ont créé le modèle tout juste parfait que je n’ai jamais réussi à trouver ailleurs.

Recup fantaisie: j’adore ses poules ou personnages colorés, ainsi que sa démarche

Pirate grenadine: avec ses collections joyeuses et colorées.

collage-creations-crapioussines
Diodin – Recup’ fantaisie – Pirate grenadine

 

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui hésite à se lancer ?

N’hésitez pas à me solliciter dans vos projets ou envies créatives.
Rien dans ma formation ne me prédestinait à créer, mais tout aujourd’hui me donne envie de créer et de me lancer de nouveaux défis créatifs…

Cette année, quel défi vous lancez-vous ?

Mes bonnes résolutions pour 2016 et 2017 sont de consacrer beaucoup plus de temps aux nouvelles technologies, internet et réseaux sociaux. Mon site sera enfin finalisé en décembre après 6 années de fondations!!

Découvrez sa boutique en ligne ici et bien d’autres créations accessoires ici.

 

Merci Anne !

Si vous êtes membre de la communauté et que vous souhaitez partager votre histoire et votre savoir-faire avec nous, n’hésitez pas à envoyer un mail à camille@alittlemarket.fr

Commentaires

commentaires

1 Commentaire
  • Anne

    Je confirme à toutes les clientes étonnées qui m’ont contactée que la photo principale illustrant mon portrait n’est pas la mienne. Elle est tirée des archives Alittlemarket pour illustrer les fanions que je leur fabrique pour les journées du fait main.
    Mon univers et mes stands ne ressemblent absolument pas à ce stand inconnu et j’invite vivement les personnes qui consultent mon portrait à visiter ma boutique pour découvrir mes collections.

Laisser un commentaire