Jylitis créations

image

Découvrez sa boutique en ligne ici.

Cette semaine c’est avec Violette de la boutique Jylitis créations, que nous découvrons le savoir-faire de la marqueterie de paille.

Quel type de créations fabriquez-vous ?

La marqueterie de paille consistant à recouvrir toutes sortes d’objets avec de la paille de seigle, je fais principalement des créations décoratives comme du mobilier, des miroirs, des coffrets mais aussi de la simple décoration murale ou des bijoux.

Quel est votre parcours dans les grandes lignes ? Comment avez-vous décidé de vous lancer et de créer votre marque ? 

Enfant je fabriquais des trucs et des bidules parce que j’avais toujours besoin d’une boîte, d’un pot ou d’un autre objet. En grandissant j’ai testé d’autres domaines, mais cela ne me passionnait pas vraiment. Puis, j’ai découvert la marqueterie de paille qui m’a tout de suite attirée… comme un papillon vers la lumière…. Suite à un licenciement, j’ai beaucoup réfléchi, tergiversé et sur des conseils d’amis, j’ai décidé d’ouvrir ma petite boutique sur A little Market. Sur des conseils de professionnels, je viens d’intégrer une couveuse (c’est à dire tester son activité grandeur nature en étant sous le régime juridique de la couveuse. Nous sommes accompagnés tout au long de notre projet : si cela fonctionne nous pouvons préparer un lancement en solo et sinon nous pouvons stopper notre activité sans rien devoir) ainsi que les Métiers d’Art de Lorraine. J’aime vraiment faire (re)découvrir cet art oublié.

Où trouvez-vous l’inspiration ?

L’inspiration me vient aussi bien du graphisme urbain que des courbes de ma verdoyante campagne, et de l’architecture en général, mais aussi de tout ce qui m’entoure. Je choisis un objet et je visualise la lumière parcourant la paille, cela me donne la vision du motif et le choix de la couleur qui donnera vie à ma future création.

Décrivez-nous votre atelier ou espace de création ?

Mon atelier est un mélange d’ancien et de moderne qui me donne un équilibre dans mes envies créatives, le tout entouré de mes bottes de paille colorées qui donnent une humeur pétillante à mes journées.

Quels sont vos outils indispensables pour laisser libre court à votre créativité ?

J’utilise essentiellement des scalpels ou couteaux de précision avec différentes styles de lames, des réglets métalliques, des plioirs en os ou bois, des gabarits d’angles, un fendoir, du papier millimétré et avec tout ça, la parfaite panoplie de l’écolier avec ciseaux, colle blanche pinceaux, crayon de papier et gomme.

outils

Quelle est la commande ou création la plus folle que vous ayez réalisée ?

Ma plus folle création est un miroir géant d’1 mètre de diamètre complètement recouvert de brins de paille collés un par un et qui représentent le motif éventail. Un loooong travail de patience…

Avez-vous une spécialité de votre région à nous partager ?

J’aime faire découvrir 3 spécialités de ma région Lorraine :

  • la quiche lorraine (la vraie, elle ne contient aucun fromage et cela change tout),
  • la madeleine de Commercy et,
  • la Place Stanislas à Nancy joyau d’architecture qui est apaisant et ressourçant à admirer.

Pouvez-vous citer trois boutiques de créateurs que vous aimez ?

Mes 3 boutiques favorites sur A little Market :

À gauche, les créations de L’atelier d’Arthur et Valentine,
à droite l’univers baroque de Le reliquaire et le style art déco de Lumière et vitrail.

Une chose que nous devrions savoir sur vous ?

Je vais me faire huer mais voilà : je fais 1 an voir plus avec un plaque de chocolat et une demi heure avec un saucisson :) !

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui hésite à se lancer ?

Mon conseil ? Préparer son projet et foncer ! Ne pas perdre des années à se demander « j’y vais, j’y vais pas ! » Si vous avez trop de doutes ou de peur, passer par couveuse, c’est un bon accompagnement et c’est plus rassurant.

Cette année, quel défi vous lancez-vous ?

J’aimerais faire plus de créations personnalisées, mais aussi travailler avec des décorateurs et architectes d’intérieur.

Pourquoi avoir choisi de développer cette matière particulière ?

Les couleurs, la luminosité, le chatoiement, les divers aspects que prend la paille en marqueterie et toutes les possibilités de décors m’ont impressionnée, et puis parce que c’est une matière quasi inconnue.

Quels sont les techniques à acquérir pour travailler cette matière ? Quelles en sont ses spécificités ?

Côté technique, il faut savoir manier le scalpel, le pinceau, la règle et disposer d’une calculette. Mais la principale qualité à posséder est la PATIENCE. La marqueterie de paille est un travail de longue haleine, sans patience rien n’est possible. Avoir une bonne vue est également indispensable, ainsi qu’être minutieux. Il n’y a pas de place pour « l’à peu près ». La paille donne une résonance luxueuse aux objets qu’elle enveloppe alors que c’est un matériau dit « non noble » !

paille

Sur quels supports travaillez-vous ? Êtes-vous plutôt puriste ou généraliste ?

Je travaille principalement le bois, mais aussi le métal, le plastique, le verre…

Je suis généraliste et puriste : généraliste dans le sens ou j’utilise la marqueterie de paille pour des créations contemporaines et principalement géométrique, mais puriste dans le sens ou je travaille avec les mêmes techniques et outils qu’auparavant.

creation23

Découvrez sa boutique en ligne ici et bien d’autres créations en marqueterie de paille ici.

Merci Violette !

Si vous êtes membre de la communauté et que vous souhaitez partager votre histoire et votre savoir-faire avec nous, n’hésitez pas à envoyer un mail à camille@alittlemarket.fr.

5 Commentaires
  • moreau

    magnifique !!!!!!!!

  • Cristaldésir

    Bravo pour votre travail, peut-être que quelquepart en Asie on utilise aussi la paille de cette manière…. Bonne suite, et pour les spécialités lorraines, n’oubliez pas la Bergamote de Nancy !

  • TOGNETTI Sylvaine

    Passionnante découverte! Je ne pense pas me tromper en disant que Violette a un brillant avenir devant elle.

  • Jylits Créations

    Merci à vous pour vos avis qui donnent chaud au cœur et me poussent à continuer dans cette voie. Sylvaine, j’espère que tous les saints de la paille vous ont entendus 😉 Cristaldésir, je n’oublie pas les bergamotes (trop bon), ni les macarons, ni….. 😉

Laisser un commentaire