Junette

image

Découvrez sa boutique en ligne ici

Chère communauté,
Cette semaine, nous partons à la découverte de Julie, une jeune créatrice qui a fait le grand saut depuis peu en lançant sa marque « Junette« . Un bel univers, à la fois frais et coloré qui nous fait rentrer doucement dans l’été.
Bonne lecture !

Quel type de créations fabriquez-vous ?

Je crée des accessoires textiles d’inspiration rétro : je suis en train de lancer ma collection de cols Claudine amovibles (20 modèles au total : unis, colorés ou pailletés, il y en aura pour tous les goûts !) qui sera suivie d’une collection de nœuds papillons pour homme aux motifs kitsch et décalés. Je viens seulement de me lancer en tant que pro, d’autres accessoires seront donc bien-sûr au programme, mais je n’en dis pas plus pour le moment… Surprise !

blog2

Quel est votre parcours dans les grandes lignes ? Comment avez-vous décidé de vous lancer et de créer votre marque ? 

J’ai ouvert ma boutique en ligne en parallèle de mes études, il y a un peu plus de 2 ans. À l’époque, je faisais des bijoux (qui n’avaient que peu de succès) sous une autre marque ; je l’ai laissée de côté quelques temps, et l’ai reprise en novembre dernier sous le nom de Junette, avec de nouveaux produits.

blog6

Ingénieure généraliste de formation, j’ai voulu élargir mes compétences et apporter une dimension créative et commerciale à mon cursus en suivant un parcours entrepreneurial à la fin de mes études. Ceci m’a permis d’apprendre les bases de la création d’entreprise.

blog3

Mon diplôme ingénieur-entrepreneur en poche, je recherchais un poste très transversal : je voulais contribuer au développement d’un produit à la fois au niveau de la conception et sur le plan marketing et commercial. En fait, je voulais tout faire, de A à Z ; tellement tout, que je me suis rendue compte que ce qui me tenait réellement à cœur depuis quelques années c’était de créer ma propre entreprise. Depuis toujours, j’ai besoin de donner vie à mes idées, de créer quelque chose avec mes mains; c’est vital pour moi. Et en tant que fan de mode et petite-fille de couturière, forcément, je ne pouvais que créer des accessoires de mode textiles.

Après mûre réflexion et avec le soutien de mes proches, l’entreprise Junette a pu voir le jour le 21 janvier dernier (petite larme d’émotion).

Comment définiriez-vous votre univers de marque ?

Rétro, chic et coloré !

blog1

Comment trouvez-vous l’inspiration ?

C’est souvent le soir dans mon lit que me viennent mes idées : je pense que mon cerveau fait un mélange de tout ce qu’il s’est passé dans ma journée et m’envoie des flashs « tiens et si je faisais ça, je pourrais le faire comme ci, et ça rendrait comme ça ! » (non non je ne suis pas folle !). Je passe également des heures à flâner dans les boutiques de tissus, qu’elles soient réelles ou virtuelles : j’ai souvent au départ une idée assez floue du rendu que j’aimerais obtenir, mais cette idée devient claire comme de l’eau de roche quand je tombe enfin sur LE tissu qu’il me faut.

blog5

Décrivez-nous votre atelier ou espace de création ?

J’ai la chance d’être encore chez mes parents (j’ai 23 ans) et donc de bénéficier d’un espace bien à moi (que je partage avec la planche à repasser, mais tout se passe bien entre nous !) : j’aime bien l’appeler « le flower studio » à cause de ces énormes fleurs roses qui recouvrent les murs : ultra kitsch (j’adore ! Je m’en sers souvent pour mes photos), en effet c’est une pièce qui date des années 70 et qui n’a pas été rénovée depuis ! Il y a un grand placard dans lequel je stocke tous mes tissus, une grande table pour la découpe et une plus petite avec ma machine et tout le nécessaire. Ah, et un aspirateur, pour nettoyer mon carnage quand je découpe du tissu à sequins.

blog4

Quelle est la commande ou création la plus folle que vous ayez réalisée ?

Un col claudine XXL à pois roses ! Porté sur un chemisier rayé rose ! Never too much (Jamais trop !).

Avez-vous une spécialité de votre région à nous partager ?

Euuuh… les sushis ? (blague) J’habite en région parisienne, et j’avoue ne pas connaître de spécialités d’Ile de France … Shame on me ! (Honte sur moi !) Ma maman est savoyarde, alors je dirais la tartiflette, en plus, c’est mieux de la partager 😉

Pouvez-vous citer trois boutiques de créateurs que vous aimez ?

Alors il y a la boutique de Pretty Leather Things de ma copine Victoria, dont le portrait est déjà paru sur le blog. J’adore ses manchettes et ses boucles d’oreille toutes rondes trop mimi. La boutique de 3 Pommes dans un panier, que j’ai découverte il y a peu : je trouve sa boutique super jolie, et je suis fan des stickers nœuds papillon. Et enfin la boutique très épurée de L’oiseau bleu atelier, je craque pour les petits pots de fleurs.

blog7

Une chose que nous devrions savoir sur vous ?

Je me mets à chanter (sans m’en rendre compte) quand je n’arrive pas à faire quelque chose ! Je crois que ça m’aide à me concentrer.

En 2016, quel défi vous lancez-vous ?

Comme beaucoup d’entre nous je pense, j’aimerais développer ma marque, et avoir la chance de faire les bonnes rencontres qui me permettront d’aller plus loin. Je me lance le défi d’aller au bout de mes idées, d’écouter attentivement les personnes bienveillantes et d’ignorer les mauvaises langues ; et comme le dit mon papa : « Au mieux, tu réussis, et tu auras appris. Au pire, tu échoues, et tu auras appris. »

blog6

Merci Julie !

2 Commentaires
  • bois et ecritures

    Quel bonheur d’avoir des idées , de pouvoir les réaliser de ses mains et de les voir appréciées.
    Bravo et tous mes vœux de réussite.
    Claude .

  • Mylène Garcia

    Je vous souhaite de réussir dans votre projet
    Amicalement
    Mylène

Laisser un commentaire