Découvrez Morosoni !

image

Découvrez sa boutique en ligne ici.

Aujourd’hui, nous partons à la rencontre d’Audrey. Cette créatrice toulousaine a accepté de nous faire découvrir l’univers de sa boutique Morosoni.

Bonne lecture !

 

Quel type de créations fabriquez-vous ?

Je crée des bijoux en métal, ornés de pierres et différentes perles, basés sur la technique du “wire wrapping”  (méthode très ancienne, sans colle ni soudure, qui ne requiert que la torsion de fils métalliques). J’utilise le cuivre, que je fais plaquer en argent par un atelier à Lyon, et le laiton que je patine pour lui donner un aspect vieilli.

M

Quel est votre parcours dans les grandes lignes ? Comment avez-vous décidé de vous lancer et de créer votre marque ?

J’ai un Bac STI Arts Appliqués, une formation aux Beaux-Arts en communication visuelle, puis une expérience en webdesign, qui m’a finalement amenée à travailler en tant que graphiste dans une boîte de vente de déco par internet. J’ai ensuite quitté Paris pour Barcelone. C’est sûrement la crise qui a alors fait entrer l’univers du bijou dans ma vie. En effet, faute de trouver un job dans ma branche, je suis allée à la rencontre d’artisans d’Amérique latine, qui vendaient leurs créations dans la rue. Ce sont eux qui m’ont enseigné à travailler le métal. Je me suis donc retrouvée à fabriquer et vendre à leurs côtés, pendant environ 2 ans.

En rentrant en France, j’ai décidé de poser mes valises à Toulouse, que j’estime être un bon compromis entre ces deux villes. J’y suis depuis presque 3 ans, où je continue l’aventure artisanale, cette fois avec un statut d’auto-entrepreneur.

Morosoni, le nom de ma marque s’est imposé tout naturellement. C’est un surnom que l’on m’avait attribué lors d’un voyage au Mali, cela signifie « quelqu’un de tout petit », c’est resté.

bijoux

Comment définiriez-vous votre univers de marque ?

J’ai au fil du temps épuré mes créations mais j’essaie de garder un esprit ethnique, bohème et coloré, qui toutefois reste assez chic. Je viens d’ailleurs de réaliser une série de photos avec l’aide d’une amie qui a bien voulu poser pour moi, afin de  mettre en scène cet univers que j’espère retranscrire par mes bijoux. Je suis toujours étonnée de constater la très grande diversité de mes clients, tous âges et styles confondus, c’est une vraie chance.

ma

Comment trouvez-vous l’inspiration ?

Beaucoup dans les voyages, je regarde aussi pas mal ce que les gens portent en matière de bijoux. Parfois c’est l’expo d’un artiste ou le salon d’un pote, qui m’inspire une association de couleurs ou de formes… Et bien sûr internet, où j’aime bien fouiller, ça grouille d’idées !

Décrivez-nous votre atelier ou espace de création

C’est chez moi, et depuis un an, j’ai une pièce à part pour travailler, mon bazar est maintenant concentré dans un seul endroit, ce que je considère vraiment comme un luxe (sur les photos, c’est rangé mais c’est spécialement pour vous 😉 )

at

Quelle est la création ou commande la plus folle que vous ayez réalisée ?

Peut-être le défi d’une cliente, sur A little Market d’ailleurs, qui m’avait demandé de lui réaliser un pendentif en forme de violon… Je n’y aurais pas pensé. Les commandes spéciales sont souvent de belles surprises.

 Quelle place donnez-vous à l’emballage cadeau ?

Je travaille à son amélioration justement ! J’ai compris que c’était important. En tous cas, je privilégie les matières naturelles (kraft, carton, raphia..). J’essaie de faire en sorte que ce soit joli et soigné. Il faut aussi que ça résiste aux envois par la poste…

07IMG_0763

Avez-vous une spécialité de votre région à nous partager ?

De ma nouvelle région ? Gros coup de coeur pour le parmentier de canard !! Ah! J’ai aussi découvert la chocolatine 😉

Pouvez-vous citer trois boutiques de créateurs que vous aimez ?

J’adore l’univers de Ploummauy et ses bijoux vagabonds, Naranja, très jolies pochettes colorées en cuir qui me font de l’oeil, et puis Trois fois rien, objets poétiques que j’affectionne particulièrement.

 

PicMonkey Collage
À gauche, les créations de Trois fois rien et à droite les bijoux de Ploummauy et les jolies pochettes de Naranja

Une chose que nous devrions savoir sur vous (oui, on est curieux) ?

Il fût un temps où je peignais des portraits, c’est devenu rare mais ça reviendra peut-être. Sinon j’ai récemment découvert la couture ☺, c’est génial mais il faut beaucoup de patience… Moi qui collectionnais les tissus, je peux enfin en faire quelque chose !

En 2016, quel défi vous lancez-vous ?

Élargir mon réseau, trouver de nouvelles boutiques, comprendre comment fonctionne un tableau Excel. Ne pas se décourager, quoi !

Morosoni

Merci Audrey !

Retrouvez sa boutique en ligne ici et bien d’autres bijoux en métal ici.

Si vous êtes membre de la communauté et que vous souhaitez partager votre histoire avec nous, n’hésitez pas à envoyer un mail à camille@alittlemarket.fr.

 

11 Commentaires
  • feugueray brigitte

    Un travail très pro et très délicat vos bijoux méritent largement d’être à la une !! FÉLICITATIONS ♥♥♥
    Merci à ALM votre reportage et les photos d’Audrey sont vraiment très sympa !

  • claire

    Pour lui avoir acheté une bague sur le marché de Toulouse, je vous confirme que son travail est superbe et en prime c’est une commerçante sympathique on sent qu’elle aime sont travail.

  • JELTSCH

    Sympa, belles réalisations ! ☺

  • c-comme-celine

    Bravo j’admire votre travail et votre parcours! :)

  • audrey

    merci, ça fait plaisir !

  • azenora

    Très chouette interview et très chouette boutique, félicitations !

  • martine saint-maxent

    Trés beau travail

  • artistes-eternelles

    magnifiques bijoux, quel beaau travail!!

Laisser un commentaire