Maa Bijoux

image

Nous découvrons aujourd’hui Marielle, créatrice de Maa Bijoux !

Depuis combien de temps avez vous créé votre activité et comment tout cela a débuté ?

Le hasard de la vie me fait atterrir dans le monde de la bijouterie il y a 8 ans mais j’ai toujours eu envie de vivre de mes mains : pour arriver à mes fins j’ai fait un BAC Art Appliqué en Avignon, suivi de 5 ans de Beaux-Arts à Marseille pour finir avec 3 ans de Bijouterie Artistique à Barcelone…

Il y a quelque chose de fascinant à travailler avec le feu, le moment où le métal devient liquide continue d’être magique pour moi ! Mais ce n’est pas pour cela que je reste cantonnée dans la bijouterie… Ce qui m’intéresse avant tout c’est la relation avec la matière, quelle qu’elle soit ! La bijouterie est une excuse pour travailler en relation avec le corps…

J’ai crée mon entreprise en 2011 et j’ai commencé par vendre mes bijoux dans des boutiques originales. Ici pas de grande distribution, je préfère l’exclusivité de lieux spéciaux, magiques et étonnants… En 2012 m’étant crée une petite clientèle fidèle j’ai ouvert ma boutique ALM pour leur permettre une relation directe et personnalisée… Mais ce n’est qu’en 2013 que j’ai commencé à « travailler » sérieusement sur ma boutique online…

maa

Qu’est ce qui vous a incité à participer au Tremplin des Créateurs ?

En participant, je n’imaginais pas gagner et mon optique était surtout gagner de la visibilité!

Quel impact le Tremplin des Créateurs a-t-il eu sur votre activité professionnelle ?

Une augmentations franche des ventes sur internet, qui m’a permis une certaine « stabilité » économique… car avant cela, même si je vivais déjà de la ventes de mes bijoux j’avais surtout deux époques de ventes (été et noël)…

Cette visibilité s’est aussi fait sentir dans les boutiques… Une anecdote dont je suis fière c’est une gérante d’une boutique qui m’a dit un jour : « Marielle, est ce que tu sais qu’il y a des clients, qui, quand ils voient ton travail disent « Mais c’est Maä!? »

Le deuxième point c’est la bourse que j’ai utilisé pour des formations… Quand on est créateur on a tendance à avoir un petit budget et on a souvent du mal a dépenser de l’argent dans des formations en pensant qu’on peut apprendre « sur le tas » ce qui est vrai car internet regorge d’informations précieuses et utiles! Mais payer pour une formation oblige à se centrer et apporte un œil extérieur… En définitive, c’est beaucoup de temps économisé!

atelierm

Quels seraient vos conseils pour les futurs participants au concours ?

  • Préparez le terrain avant le concours.
  • Ayez photos très attrayantes car votre boutique sera voté quasi exclusivement sur ce critère… Présentez les articles les plus vendus (et harmonieux entre eux).
  • Ayez confiance en votre réseau d’amis, expliquer leur l’importance que ça a pour vous de gagner, communiquez pendant tout le temps du concours et ils feront le reste pour vous! Si vous avez un petit réseau, employez-vous à le faire grandir!!!

Merci Marielle ! Retrouvez sa boutique ici !

Commentaires

commentaires

3 Commentaires

Laisser un commentaire