Découvrez Les3sardines !

image

Découvrez sa boutique en ligne ici.

Cette semaine, nous partons à la découverte de l’univers de la créatrice Les3sardines. Elle a remporté en mars 2015, notre grand concours de customisation de cercle à broder, « Une nature à broder », organisé en partenariat avec Marie Claire Idées, grâce à son petit rouge-gorge. Zoom sur son univers original et coloré !

Quels types de créations fabriquez-vous ?

Mon domaine d’expression est le textile. Initialement le patchwork. Mais c’est parfois tellement long à terminer que j’ai besoin de souffler et de voir enfin aboutir rapidement un projet. Alors je me lance dans la fabrication de petits objets utiles ou simplement poétiques. Des créations à utiliser au quotidien ou bien pour décorer la maison, avec le plus possible un esprit upcycling.

Quel est votre parcours ? Avez-vous toujours voulu pratiquer une activité créative ?

Ma créativité est un héritage génétique, qui s’est révélée petit à petit. Je pense avoir aujourd’hui trouvé ma voie, même si je tâtonne encore. Très jeune j’ai su que créer ne pouvait pas être mon activité. Oui ! Je dis bien ne pouvait pas ! J’ai assez vite pris conscience que je ne m’épanouissais que dans la liberté totale. Mon choix de m’éloigner de “l’artistique” pour mes études a surpris mon entourage, pourtant après toutes ces années, je reste convaincue que j’ai fait le bon choix.

Est-ce votre activité principale ou avez-vous une autre activité en parallèle ?

Ma boutique est un loisir, un passe temps, un passe “beaucoup” de temps !
Avoir une activité principale autre est pour moi presque obligatoire. J’ai besoin de vivre dans 2 mondes différents pour m’enrichir. L’un cérébral, l’autre manuel, c’est un bon équilibre. C’est mon équilibre. Même si, dans mes rêves les plus fous, je ne vis que de mes créations.

Quels couleurs, matériaux, tendances vous inspirent ?

J’adore la couleur ! Je pense que cela se voit, mais curieusement je n’en ai pris conscience que récemment !
Les matériaux que j’aime utiliser sont les vêtements usés car il sont tout doux, faciles à travailler et leur couleur est stable. Sinon j’utilise des matières naturelles ou précieuses telles que la laine, la soie, le coton, le lin, les perles… J’adore aussi chiner de la mercerie ancienne.
Les tendances qui m’inspirent ? Je pioche partout, car tout est bon à prendre, mais avant tout je m’écoute ! Si je me dis “Génial !”  alors je me lance dans la réalisation d’un prototype. Simplement parce que je suis convaincue que mes clientes sont comme moi, et ont besoin d’un “wouah” pour franchir le pas de l’achat.

PicMonkey Collage

Des artistes / personnes qui vous aident également à trouver l’inspiration ?

Il y a d’abord Coco Chanel. Elle me dicte ma ligne de conduite ! Ne pas se laisser abattre par le regard des autres, croire en ses propres valeurs et aller à contre-courant si l’on pense que c’est le seul chemin à suivre. Son parcours n’a pas été tout rose. Son nom, à notre époque, symbolise la haute-couture, l’élégance, la libération de la silhouette féminine, mais pour en arriver là, elle a fait d’énormes sacrifices et a du assumer ses convictions avant-gardistes. Quand je doute ou que je prends trop à cœur des remarques, c’est à elle que je pense pour rester forte.

Et puis il y a Keiko Goke. C’est une créatrice Japonaise. Elle m’a ouvert les yeux et m’a aidé à m’affranchir des stéréotypes du patchwork. Elle m’a chuchoté à l’oreille que j’avais le droit maintenant de m’émanciper, de faire exploser la couleur dans mes créations et surtout elle m’a dit que l’embellissement textile n’était pas contre nature sur un patchwork.

Enfin, il y a Léa Stansal, une artiste inqualifiable qui m’a fait évoluer dans l’approche de la broderie. Je ne suis pas vraiment fan de son univers, mais j’aime sa créativité et je m’en inspire. Elle transforme les codes, les associations de couleurs, mélange le textile et la broderie. Elle a cette particularité de faire naître une âme dans ses créations, qui sont très fortes et parfois déstabilisantes, mais elles ont le mérite de toucher le cœur.

Un petit mot pour la fin ?

Que dire sur moi ? J’ai du mal à employer le terme “artiste” pour me définir. Pour moi il symbolise l’accomplissement, la maîtrise totale dans un art donné, alors je lui préfère le mot créatrice. À mes oreilles il apporte une part d’imaginaire, d’imprévu et de doute qui me caractérisent. Le temps m’a appris que créer, c’est se libérer.

michaud

Merci Valérie !

Retrouvez les3sardines sur sa boutique et bien d’autres créations textiles ici.

Commentaires

commentaires

11 Commentaires
  • servière

    Bravo! Moi aussi je pense que les deux univers sont nécessaires…..Bonne continuation!

    • Les3sardines

      Chouette ! Cela me rassure et me conforte dans mon idée. Merci.

  • Catherine Bouret

    Mais si ! Je trouve que tu es vraiment une Artiste, avec un grand A !
    Tu as dépassé le stade de la créatrice…

    • Les3sardines

      Merci Catherine. C’est gentil tout plein. Ca me touche beaucoup

  • Agnès Mordancé

    Bravo « les 3 sardines » pour avoir remporté le concours de broderie et pour ton joli travail textile :)

    • Les3sardines

      Merci Agnès. Moi qui suis fan de tes créations, ça me va droit au coeur.

  • Joce-créations

    superbe travail bravo !!!

    • Les3sardines

      Merci beaucoup

  • crismil

    Vraiment superbe ce petit oiseau sur sa branche, beaucoup d’imagination et de créations superbe. Continuez !
    Une mamie qui adore la créativité.

    • Les3sardines

      C’est gentil tout plein. Je vais continuer alors 😉

  • Aurélie Chevasson

    Bravo chère Amie, je partage entièrement votre part de créativité ,vos mots… et jolies Mains qui disons Le sont des Petites Mains en Or, bref, Autant vivre avec une grande passion Et s’épanouir avec , je rêve également de Broderie Moi même (hi hi hi) Et c’est un manque quand Dans Ma Journée , je n’ai pas fait ma dizaine de petites croix… Pire qu’une drogue !!
    Belle Journée aux créatifs et créatives

Laisser un commentaire