A little Kiss : nos conseils !

image

Certains d’entre vous le savent déjà, A little Market et la célèbre plateforme de financement participatif, KissKissBankBank se sont associés début Avril,  pour vous aider à donner vie à vos projets ! L’opération « A little Kiss » se déroule ainsi depuis le 2 Avril, et ce, jusqu’au 31 Décembre prochain.
Nous avons déjà pu soutenir trois projets, un en Avril, un en Mai et un en Juin et nous sommes heureux de vous annoncer que deux de ces lauréates ont réussi leur collecte !
Vous pouvez consulter la collecte de la lauréate de Mai, Les surprises de Noh Lim, en cliquant ici.
Tandis que la collecte de la lauréate d’Avril, Cherichou Bijoux est à retrouver en cliquant ici.
Enfin, la collecte de la lauréate de Juin, Pénélope et Léopold est à retrouver en cliquant ici (il reste 6h avant que la collecte ne se termine !)

Pour découvrir l’opération A little Kiss un peu plus en détail, concept et dotations, c’est juste ici !

collectereussi

Et surtout, aujourd’hui, on vous donne des conseils pour réussir, comme nos lauréates, vous aussi votre collecte !

La première chose à savoir, c’est qu’il y a deux temps dans une collecte, l’avant et le pendant, amenant toutes les deux à des réflexions et des actions.

Commençons par l’avant !

Voilà les étapes qu’il est préférable de suivre, pour réussir sa collecte.

1. Evaluer le montant de celle-ci

Se poser les questions suivantes, de combien ai-je besoin ? Combien de personnes puis-je toucher ? Est-ce réaliste ?

Bon à savoir, les gens mettent en moyenne 50€ par contribution. Pour savoir si le montant est réaliste, il est donc essentiel de diviser le montant dont vous avez besoin par 50. Vous obtiendrez alors le nombre de personnes à toucher et verrez si c’est cohérent avec la réponse à la question « Combien de personnes puis-je toucher ? ».

2. Comprendre sa communauté

Pour répondre à la dernière question du point 1, faire une liste de vos amis, clients, nombre de fans sur les réseaux sociaux est indispensable car liée avec le montant. Toutes les personnes de cette liste devront être rangées dans trois groupes différents; « Votre entourage » (famille, amis, collègues), « Les relais d’influence » (les amis de vos amis) et « Le grand public » (ils partagent votre passion mais aussi, bloggeurs, journalistes…). Chaque groupe doit être sollicité d’une certaine façon et à des moments différents comme nous le verrons dans « le pendant ».

CERCLE1- Votre entourage

Commencez toujours par mobiliser vos proches. Que leur soutien soit financier ou non, leur énergie et leurs réseaux vous porteront pendant toute votre collecte. Pour des petites collectes de fonds le premier cercle est souvent suffisant pour atteindre votre objectif.

2- Relais d’influence

Vous les connaissez peu ou vous ne les connaissez pas ? Et pourtant ils vont jouer un rôle central dans la réussite de votre collecte de fonds. Ils sont moins proches de vous que votre premier cercle mais ils sont plus nombreux. Vous ne mobiliserez ce second cercle qu’en ayant mobilisé le premier.

3- Le grand public

Des inconnus ne viendront pas des quatre coins du web par l’opération du Saint-Esprit ou de Tim Berners Lee. C’est encore une fois à vous de trouver la bonne méthode pour faire connaître votre collecte de fonds au plus grand nombre. Pour toucher le plus grand nombre, n’hésitez pas à communiquer auprès des bloggeurs et journalistes proches de votre univers. Mais faites-le au bon moment ! Ils ne parleront de votre projet que lorsque votre collecte de fonds sera bien avancée. Le succès amène le succès ! N’oubliez pas : N’essayez pas d’aller trop vite. Chaque cercle vous permettra d’en toucher un autre. Et qui sait, peut-être qu’un Mentor présent sur KissKiss BankBank voudra relayer votre projet auprès de son audience !?

3.  Bien présenter son projet

Pour qu’une collecte soit attrayante, elle a besoin d’être très visuel. Ne lésinez pas sur les photos de vos créations, de votre matériel, atelier mais aussi de vous ! Il est essentiel incarner votre collecte afin que les potentiels contributeurs sachent qui vous êtes. Par ailleurs, pour plus de crédibilité, on veillera à soigner l’écriture de son projet et l’on expliquera bien ses besoins.

4. Réfléchir aux contreparties

Ne pas penser qu’aux créations ! L’idée étant que votre collecte ne se résume pas à une nouvelle plateforme de vente. Les contributeurs apprécieront les contreparties originales et uniques, il faut penser à du sur-mesure. Pourquoi les contreparties ne pourraient-elles pas être des pièces d’une collection spécialement confectionnée pour la collecte ? Et pourquoi ne pas proposer des cours de couture, visite de votre atelier, invitation à un défilé, à votre soirée de lancement, inauguration de votre boutique ? Toutes ces contreparties sont fortement appréciées des contributeurs.

Exemple :

cherichouatelier

5. Faire du teasing

Commencez à parler du projet avant le début de la collecte. Postez des photos / vidéos pour engager les gens.

 

Poursuivons avec le pendant !

1. Communiquer

Communiquer à tout le monde au même moment serait une grosse erreur. Vous devez respecter l’ordre des trois groupes vus précédemment au point 1 de « l’avant ». Communiquer d’abord à « l’entourage », puis « au relais d’influence » et enfin au « grand public ». Nous vous conseillons de vous référer à cette courbe établissant un rapport entre les groupes et le pourcentage d’avancement de votre collecte.

9879981434360624-L2Zs

2. Diffuser des contenus

Actualités sur votre projet, photos inédites, vidéos de vous en train de créer… Cela permet d’inviter plus facilement les gens à partager votre projet.

cherichoutruck

3. Mettre en avant les contreparties originales

Vous vous êtes creusé la tête pour définir des contreparties sortant de l’ordinaire ? Il serait maintenant dommage de ne pas les mettre en avant. Vous proposez un cours de couture ? Expliquez en quoi il consistera, création d’une pochette, d’un foulard, bracelet ? Vous proposez une création unique ? Expliquez en les matériaux, les étapes de création, le temps de réalisation etc.

4. Créer du lien avec les contributeurs

Essayez de les remercier le plus rapidement possible, communiquez-leur des infos avant tout le monde, récupérez leur feedback et faites les participer.

5. Dépasser la collecte

Vous avez atteint votre objectif et réussi votre collecte ? Félicitations ! Mais il serait dommage de s’arrêter en si bon chemin. Dans l’idéal, pensez à indiquer dès le début à quoi servirait l’argent en plus. Une fois la collecte réussie, changez un peu la page et les visuels pour continuer. Par exemple, indiquez en haut de votre collecte « J’ai réussi ma collecte, merci mais j’ai encore besoin de vous ! »

Voilà, vous avez désormais toutes les clés en main pour réussir votre collecte !

Alors, vous la lancez ?!

Lancez votre collecte sur KissKissBankBank dès maintenant : en cliquant ici !

Commentaires

commentaires

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire